Protéger les arbres et forêts au sein d’écosystèmes harmonieux

Avec ses programmes de reforestation, la Fondation encourage le développement de pratiques permettant de réconcilier agriculture, subsistance et protection des écosystèmes forestiers. 

 

Les « poumons verts » en voie d’asphyxie 

Chaque année 25 millions d’hectares de forêt disparaissent, soit l’équivalent de la surface de la Grèce*. Les arbres et les forêts assurent des fonctions essentielles à la vie sur Terre, sous Terre, et même dans les mers. Ils abritent 80% des espèces d’amphibiens, 75% des oiseaux et 65% des mammifères. Ils retiennent 662 milliards de tonnes de carbone, soit la moitié du stock de la planète. 

Menacés par la déforestation, l’exploitation et la destruction des habitats, la monoculture ou l’agriculture intensive, l’urbanisation rampante et la consommation décomplexée, leur avenir est intimement lié au nôtre et à toutes les espèces de la planète. 

 

Réconcilier l’Homme et la forêt 

 

La Fondation défend des initiatives pour diminuer la pression environnementale, restaurer les habitats naturels, et encourager de nouvelles pratiques agricoles favorisant l’autonomie, le revenu et la résilience des territoires et des populations. 

Depuis plus de 10 ans, nous sommes engagés dans le projet Grande Muraille Verte pour lutter contre la désertification au Sahel. Nous développons aux 4 coins de la Planète des programmes de reforestation auxquels s’adossent des transferts de compétence pour encourager la pratique de l’agroforesterie, comme en Équateur, au Brésil, ou en Indonésie.  

 

 

Découvrir l'ensemble de nos missions

 

*Global Forest Watch, FAO. 2022. In Brief to The State of the World’s Forests 2022  

 

 

 

 

Pour aller plus loin...

Remonter