Image de la bannière
Nos convictions

Nos convictions

Sous-titre
Pour remettre le végétal au cœur de nos vies
Contenu
Texte

Sans végétal, il n’y a pas de vie possible sur Terre. Notre mission : le protéger, mais aussi le rendre compréhensible, dès le plus jeune âge.

 

Notre mission s’articule autour de 4 engagements.

1-Nous soutenons des projets locaux de protection et sauvegarde d’espèces menacées.

2-Nous accompagnons les initiatives de reforestation et aidons les agriculteurs à évoluer vers des modes de culture plus vertueux.

3-Nous développons des programmes d’éducation et de sensibilisation auprès de futurs écocitoyens.

4- Nous nous mobilisons pour des travaux scientifiques qui lèvent le voile sur les pouvoirs des plantes.

Pivoine

Lutter contre la disparition des espèces végétales

Partout dans le monde, la Fondation soutient des projets de réintroduction des espèces végétales disparues ou en voie de disparition. 

Texte

Espèces menacées, écosystèmes en danger 

Plus de 23 000 végétaux (arbres, plantes, fleurs) sont inscrits sur la liste mondiale de l’UICN des espèces disparues ou menacées. Et il ne s’agit là que des espèces déjà connues, répertoriées et étudiées. Chaque espèce mise en danger fragilise les écosystèmes qui en dépendent. Quand les déséquilibres liés au changement climatique, à la destruction des habitats ou aux pollutions environnementales se manifestent à nos yeux, il est souvent déjà trop tard. 

Sources : IUCN. 2021. The IUCN Red List of Threatened Species. Version 2021-3.

Réintroduire et protéger 

Chardon bleu de Suisse, Orchidée de Singapour, Palmier solitaire de l’île Maurice, la Fondation soutient des projets de réintroduction et de préservation d’espèces menacées. Comme en Chine, où nous travaillons pour sauvegarder la pivoine Paeonia sterniana, qui pousse sur les hauts plateaux du Tibet et dont il reste moins de 1000 spécimens.

Ce travail au chevet des végétaux renforce notre connaissance botanique, nous permet de développer des actions de sensibilisation et de trouver de potentiels relais pour solidifier leur protection. Nous avons plusieurs cordes à notre arc : replantation d’une espèce dans sa zone endémique, semis pour densifier la présence d’une espèce dans son habitat naturel, création de banques de plantes vivantes et de graines, régénération d’espèces disparues à partir de semences anciennes, protection des habitats, etc. 

Sur les hauts plateaux du Tibet, la Fondation étudie des solutions pour sauvegarder la pivoine Paeonia sterniana dont il reste moins de 1000 spécimens. 

Cupuacu

Protéger les arbres et forêts au sein d’écosystèmes harmonieux 

Avec ses programmes de reboisement, la Fondation encourage le développement de pratiques permettant de réconcilier agriculture, subsistance et protection des écosystèmes. 

Texte

Les « poumons verts » en voie d’asphyxie

Chaque année 25 millions d’hectares de forêt disparaissent du fait de l’activité humaine, soit l’équivalent de la surface de la Grèce. Les arbres et les forêts assurent des fonctions essentielles à la vie sur Terre, sous Terre, et même dans les mers. Ils abritent 80% des espèces d’amphibiens, 75% des oiseaux et 65% des mammifères. Ils retiennent 662 milliards de tonnes de carbone, soit la moitié du stock de la planète. 

Source : Global Forest Watch, FAO. 2022. In Brief to The State of the World’s Forests 2022.

Réconcilier les activités humaines et la forêt 

La Fondation défend des initiatives pour diminuer la pression environnementale, restaurer les habitats naturels, lutter contre la désertification, et encourager de nouvelles pratiques agricoles favorisant l’autonomie, le revenu et la résilience des territoires et des populations.

Nous développons aux 4 coins de la planète des programmes de reforestation auxquels s’adossent des transferts de compétence pour encourager la pratique de l’agroforesterie, de l’Équateur à l’Indonésie. En Amazonie brésilienne, avec l’ONG Instituto Beraca, nous apprenons aux populations autochtones de nouvelles façons de gérer leurs terres : 3 000 plants de Cupuaçu et d’autres espèces végétales ont ainsi été replantés pour reboiser les terres dégradées par la déforestation, l’élevage et la monoculture.

Bela aurora

Recréer le lien entre les citoyens et le végétal 

Par l’éducation et la sensibilisation, la Fondation accompagne l’éveil d’une nouvelle conscience citoyenne pour remettre le végétal au cœur de nos vies modernes.

Texte

L’humain, une espèce en quête de sens  

Nos liens avec la Nature se sont distendus. En quelques générations, nous avons coupé ce rapport primordial à ce qui nous entoure. Mais le manque se fait ressentir et les retours progressifs au contact du végétal se multiplient : des prescriptions de bains de forêt aux éco-séjours, des fleurs qu’on laisse pousser entre deux parpaings aux friches volontaires, l’urbain et la Nature réapprennent petit à petit à cohabiter. 

Le végétal est vital parce qu’il redonne du sens à nos vies modernes en les réintégrant dans un tout qui nous dépasse et nous englobe. Nous ne sommes plus une espèce coupée des autres. Nous partageons un espace commun, aux capacités finies, conscients des répercussions de nos actions.  

Protéger ce que l’on aime, aimer ce que l’on connaît 

C’est grâce au partage et à la connaissance que l’on donne le mieux envie de participer à la protection de notre environnement. À travers des outils pédagogiques comme Graine de Botaniste, le soutien à des programmes éducatifs comme Forest&Life, à des initiatives de sensibilisation, ou le prix Botany For Change, nous cherchons à accompagner l’éveil de cette nouvelle conscience citoyenne. Nous voulons permettre à chacun, et notamment aux enfants, d’apprendre à connaitre les arbres et les plantes qui nous entourent, pour mieux les traiter et les respecter. C’est dans notre Nature après tout ! 

 

Forest & Life, un programme d’éducation et de reforestation 

En France et à Madagascar, nous soutenons Forest & Life, un programme éducatif innovant qui a pour objectif de reconnecter les enfants à la nature, notamment à travers la plantation d’arbres. 

Menthe

Trouver dans les plantes des solutions innovantes pour notre avenir 

La Fondation accompagne et soutient des travaux scientifiques dans le monde entier pour révéler le pouvoir des plantes et décoder les réponses qu’elles peuvent apporter à nos défis 

Texte

Des trésors botaniques à portée de main 

Le règne végétal est une source presque inépuisable de solutions qui ont déjà pu inspirer les plus grandes avancées curatives de notre temps, mais aussi influencer l’architecture ou le design pour créer des structures résilientes et en harmonie avec leur environnement. Les végétaux sont des trésors qui renferment des réponses à nos challenges écologiques et technologiques et nous permettent d’imaginer notre avenir. 

À la pointe de la recherche botanique 

Les plantes soignent, soulagent, apaisent, mais peuvent aussi purifier, dépolluer, ou réparer des écosystèmes malmenés ! Nous soutenons et accompagnons des travaux de scientifiques dans le monde entier : des plantes médicinales du Jardin Botanique de Buenos Aires au Conservatoire Botanique National de Brest, en passant par la dépollution de rivières contaminées par des métaux lourds grâce à la menthe aquatique avec le laboratoire ChimEco et le CNRS. Nous suivons de près ces programmes pour étendre le savoir botanique et permettre aux plantes de livrer leurs secrets de manière respectueuse et soutenable. 

Dépolluer et purifier l’eau grâce à la menthe aquatique 

Le laboratoire ChimEco a démontré les pouvoirs dépolluants de la menthe aquatique en menant une expérimentation grandeur nature à Saint-Laurent-Le-Minier pour purifier la rivière chargée en métaux lourds provenant de l’ancienne mine des Malines. 

Tous les projets

Klorane Botanical Fondation en action

La Fondation s’engage sur le terrain partout dans le monde auprès d’acteurs locaux pour la préservation de la biodiversité végétale et la sensibilisation.