Découvrez comment conserver la biodiversité

Face à l’appauvrissement de la biodiversité de la planète, il est urgent d’agir ! De la participation aux programmes ciblés aux petits gestes du quotidien, nous pouvons tous collaborer dans la protection de la biodiversité.

Les programmes de protection des espèces animales et végétales

Aujourd’hui, de nombreuses institutions gouvernementales ou non-gouvernementales mettent en place des programmes de préservation, de sauvegarde ou de reconstruction de biodiversité. Les collectivités territoriales, les organismes internationaux, les fondations et les associations agissent directement sur le terrain, ou mettent en place des subventions pour soutenir les actions locales.

En France

En France, les dispositifs des Parcs nationaux, parc naturels régionaux et réserves naturelles permettent de valoriser le patrimoine naturel de nombreux territoires par des mesures spécifiques. Dans les parcs nationaux par exemple, la pêche et la chasse sont interdites, ainsi que les activités commerciales, industrielles, l’utilisation de l’eau… Les visites sont elles-mêmes très encadrées.

Au niveau européen

Le réseau Natura 2000 a été mis en place pour protéger la biodiversité de sites naturels à grande valeur patrimoniale. L’intérêt principal de ce réseau est la prise en compte des exigences sociales et économique du territoire, dans une perspective durable.

Collaborant avec les politiques de préservation, les fondations et les associations ont une action de terrain ou de soutien, à l’image de KBF. Nous participons à de nombreux projets associatifs ou d’organismes publics pour la biodiversité :

  • Parmi nos partenaires, nous collaborons avec le Conservatoire botanique national de Brest pour la sauvegarde d’espèces in situ : réintroduction d’espèces sur le terrain, opérations de sensibilisation du public… Nous travaillons également avec le Conservatoire botanique national Corse.
  • Grace aux associations comme Tela Botanica, Stolon, ou les associations mycologiques, KBF peut également éduquer et sensibiliser un large public sur les menaces de la biodiversité, faire connaître les usages des plantes, et surtout, faire participer le plus grand nombre !

La protection de la biodiversité au quotidien

Que ce soit par une association ou par une structure gouvernementale, les actions organisées prennent de l’ampleur sur le territoire, leurs impacts aussi. Réintroduction d’espèces, baisse du taux de disparitions dans un milieu naturel… les progrès sont visibles ! Pour donner encore plus de poids aux actions globales, il est important d’agir dans ses petits gestes quotidiens :

  • Réduire ses déchets : ne plus acheter de produits suremballés, trier, composter, réduire sa consommation de produits industrialisés… Tous nos déchets doivent être traités, et ne disparaissent jamais vraiment. Ils participent à la pollution de la planète, donc à la destruction de nombreuses espèces animales et végétales : limitons nos déchets !
  • Limiter sa consommation d’eau : ne pas laisser couler l’eau du robinet, récupérer l’eau de pluie et l’eau de rinçage des légumes. Le cycle de l’eau fait aussi parti de l’équilibre des écosystèmes. La vie des espèces animales et végétales dépend des apports en eau : avoir une consommation raisonnable de l’eau, c’est aussi participer à la protection de la biodiversité.
  • Economiser les énergies : réduire le chauffage et la climatisation, éteindre les lumières, ne pas laisser les ordinateurs en veille, utiliser des ampoules à basse consommation… De nos jours, l’énergie est une ressource qui s’épuise, et l’épuisement des ressources dégradent les habitats naturels, comme les espèces qui y vivent. Il est important de gérer de manière durable sa consommation d’énergie, et, pourquoi pas, d’avoir recours à des énergies renouvelables.
  • Acheter local, préférer les fruits et les légumes de saison et issus de l’agriculture biologique, pour limiter les transports, l’usage de traitements phytosanitaires, et pour valoriser une agriculture locale adaptée à son milieu.
  • Se déplacer à pied, à vélo plus qu’en voiture. Covoiturer ou privilégier les transports en commun, pour limiter ses émissions de gaz à effet de serre.
  • En promenade, veiller à ne pas arracher de fleurs, écraser des champignons, ou détruire des habitats naturels en déplaçant des pierres, des souches… : on respecte la nature et les être qui y vivent !

Vous avez envie de participer à une action locale de terrain ou à une action plus globale ? Vous êtes passionnés par une espèce que vous tenez à valoriser ? Vous avez besoin de conseils au quotidien ?

N’hésitez pas à vous rapprocher d’une association proche de chez vous, ou à vous adresser à l’une des nombreuses associations de protection de l’environnement. Et pour en savoir plus sur la protection de la biodiversité, retrouvez toutes les infos dans notre guide 

 

Pourquoi la biodiversité est-elle menacée?
Pourquoi préserver la biodiversité est un enjeu planétaire?
Quelle biodiversité pour demain?

 

Pour aller plus loin...

Fiche plante

La Tulipe

Fiche plante

L'Anthurium

Fiche plante

Le Rossolis à feuilles longues ou Rossolis d’Angleterre

Fiche plante

Genlisea pygmaea

Remonter