Les trois piliers du développement durable

Identifiez vous oucréez un compte pour pouvoir ajouter des documents à vos favoris

Les trois piliers du développement durable Parfois un peu floue, la notion de développement durable repose sur trois piliers : un aspect social, un aspect économique, et un aspect environnemental. Ces trois dimensions sont celles de l’activité humaine, trois enjeux pour l’homme et sa survie sur la planète. Le développement durable a pour défi de les concilier, pour un meilleur équilibre.

Les trois piliers du développement durable : le pilier social

A ses débuts, le développement durable ne comportait pas de dimension sociale à proprement parler. Il s’orientait surtout vers un objectif de préservation de l’environnement. Depuis le troisième sommet de la Terre des Nations unies, à Rio de Janeiro en 1992, on ne peut plus limiter le développement durable à son aspect environnemental.

Devant une inégalité et une exclusion sociale grandissante, au sein des pays comme entre pays industrialisés et pays en voie d’industrialisation, un engagement doit être pris pour les populations, vis-à-vis de tous les habitants de la planète. Le développement durable doit permettre aux hommes de répondre à leurs besoins essentiels de manière équitable.

Tous doivent être égaux devant l’éducation, la santé, l’habitat, l’emploi… Tous les hommes doivent pouvoir répondre à leurs besoins, dans l’immédiat comme dans l’avenir. On parle alors d’équité entre les générations.

Les trois piliers du développement durable : le pilier économique

La notion de développement durable a grandi autour d’une critique de notre modèle économique : la course effrénée à la productivité est responsable des catastrophes écologiques et sociales que connait notre planète.

Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille en finir avec l’activité économique ! L’objectif du développement durable est bien la création d’une richesse économique, qui améliore les conditions de vie de chacun comme de tous, sur le long terme.

Dans son équilibre avec les dimensions sociale et environnementale, la dimension économique permet aux hommes de continuer à répondre à leurs besoins, de manière équitable entre tous et viable sur le long terme.

Les trois piliers du développement durable : le pilier environnemental

Le pilier environnemental apparaît souvent comme le premier enjeu du développement durable. Il est celui qui a motivé l’approche à ses prémisses, face à une constatation : plus la croissance économique progresse, plus le climat se dérègle, plus les ressources naturelles s’épuisent. L’objectif environnemental est celui de la préservation, la protection et la valorisation de la biodiversité comme des ressources naturelles.

C’est aussi l’amélioration de nos modes de vie, de nos techniques de fabrication, de nos moyens de production… Plus qu’un simple respect de l’environnement, le développement durable tend à créer une vraie relation d’échange et de collaboration entre l’homme et son milieu. Pour des conditions vivables, pour une relation durable, chacun doit pouvoir s’enrichir de l’autre.

La gouvernance et la solidarité sont parfois évoqués comme piliers supplémentaires au développement durable. Ils auraient une action transversale sur les trois autres valeurs.

Et plus la réflexion grandit, plus la notion évolue : il semble que le développement durable tend à s’enrichir de nouvelles pratiques et de nouvelles connaissances. Ça promet !

 

 

Ajouter aux favoris
Identifiez vous oucréez un compte pour pouvoir ajouter des documents à vos favoris
Remonter