Description du Narcisse

Narcissus sp.

(Famille : Amaryllidaceae)

 

Nom commun : Narcisse.

Origine : Les Narcisses sont originaires d’Europe, plus particulièrement du pourtour méditerranéen.

Les feuilles sont linéaires, dressées, de 20 à 40 cm de longueur. Elles prennent naissance à la base d’une longue tige creuse en son centre, d’où s’écoule un mucus visqueux lorsqu’on la coupe. La fleur, située à l’extrémité de la tige, est unique pour la plupart des espèces cultivées (sauf pour N. tazetta où les fleurs sont groupées en ombelles), penchée, grande.

La famille des Amaryllidacées est caractérisée par une couronne interne au périanthe, formée par la fusion des stipules staminales, appelée paracorolle. Elle est le plus souvent évasée et à marge plissée. Les tépales et la paracorolle peuvent être jaunes, orangés ou blancs, de la même couleur ou de couleurs différentes.

Manifestations cutanées

Parties irritantes et allergisantes : La tige et le bulbe

Les dermatites induites par les Narcisses sont observées en cas de contact avec les bulbes et le mucus lors de la cueillette des fleurs. Elles sont caractérisées par un érythème prurigineux associé à des papules de type urticaire.

Les lésions peuvent évoluer, prenant l’aspect d’un eczéma avec des vésicules et parfois même des pustules. En général, les lésions sont aiguës, mais elles peuvent devenir chroniques en cas d’expositions prolongées et/ou répétées (sécheresse, hyperkératose). Les réactions d’irritation semblent les plus fréquentes même si des cas d’allergie ont été décrits.

Principes toxiques : Les substances responsables des signes observés ne sont pas clairement déterminées. Certains alcaloïdes sont supposés irritants (galanthamine, homolycorine, lycorine, tazzettine, ainsi que des cristaux d’oxalate de calcium) et d'autres sensibilisants (homolycorine, masonine).

Pour aller plus loin...

Fiche plante

La Fraxinelle

Fiche plante

Le Stéphanotis

Fiche plante

Le Colocasia

Fiche plante

Le Ficus

Remonter