Valoriser des sols urbains dégradés grâce à l’horticulture

France

Transformer un sol dégradé par l’industrie en parcelle horticole tout en favorisant l’insertion sociale et professionnelle.

En France, le marché de la fleur est majoritairement issu de l’importation, le plus souvent des quatre coins du monde, transitant par les Pays-Bas. Leur culture est basée sur un usage important de pesticides et le transport des fleurs coupées est quant à lui consommateur en énergie fossile. La filière de la fleur française est fragilisée par la part importante de l’importation, et à la fois en pleine mutation : les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux enjeux écologiques. 

L’association Halage, grâce à son projet Fleurs d’Halage propose une solution : développer une nouvelle filière de la fleur française, en formant à l’horticulture des personnes éloignées de l’emploi pour en favoriser leur retour.

 

 

Faire de l’horticulture sur des terrains urbains délaissés

Soutenu par Klorane Botanical Foundation, le projet Fleurs d’Halage met au cœur de son action le développement de l’horticulture sur des sols délaissés. En plus de répondre aux enjeux environnementaux, l’association offre des solutions en faveur de l’insertion sociale et professionnelle.

Valoriser des sols dégradés 

Fleurs d’Halage cultive en zone urbaine, au gré des saisons, en ménageant les sols et en bannissant pesticides et intrants. Les cultures sont réparties en 3 sites sur la région parisienne. L’un d’eux est une ancienne friche industrielle de 3,6 ha située sur l’Île Saint-Denis. Son sol était impropre à la culture à destination de l’alimentation humaine. L’horticulture a permis de valoriser ce terrain délaissé.

L’insertion sociale par l’horticulture

Fleurs d’Halage compte aujourd’hui 16 salariés en parcours pour un retour à l’emploi, avec une parité parfaite : 50% de femmes, 50% d’hommes. Pour favoriser leur insertion sociale et professionnelle, les salariés sont formés aux métiers du végétal, et en particulier au métier d’horticulteur urbain.

100%

C’est le taux de formation et de taux de retour à l’emploi (depuis la création de Fleurs d’Halage en 2018).

Chaque salarié est suivi et accompagné par un conseiller en insertion professionnelle de l’association qui travaille à résoudre les différents freins à l’emploi, tout en travaillant à la construction d’un projet professionnel précis.

Promouvoir le circuit court

En 2021, Fleurs d’Halage a produit 100 000 tiges de fleurs qui représentent 60 variétés différentes. Que deviennent les fleurs une fois coupées ? 
Elles sont vendues à la tige, en brassée, en bouquet… en fleurs fraiches ou séchées, le tout en circuit (très) court ! En effet, les fleurs sont commercialisées auprès de fleuristes, d’AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne), de coopératives ou boutiques partenaires en région parisienne. Du petit fleuriste parisien au défilé de la Fashion Week ou encore au Château de Versailles, vous croiserez forcément la route des Fleurs d’Halage lors d’une virée parisienne. 
Un plus pour l’environnement : les livraisons utilisent des énergies renouvelables puisque réalisées avec des véhicules électriques !

 

Klorane Botanical Foundation soutient Fleurs d’Halage

A ce jour, Fleurs d’Halage manque d’une infrastructure essentielle à un modèle de culture horticole plus autonome : une pouponnière. L’absence de cette installation spécifique permettant de produire des plants de fleurs contraint l’association à importer régulièrement de jeunes plants, ce qui va à l’encontre des valeurs et principes du projet. 
Klorane Botanical Foundation soutient la construction de cette pouponnière. Sa mise à disposition est prévue pour le premier trimestre 2022 et aura plusieurs bénéfices pour l’association :

  • Meilleure planification de la production avec augmentation de la productivité,
  • Indépendance par l’internalisation de la production de plants,
  • Augmentation de la qualité des fleurs.

Klorane Botanical Foundation participe également au soutien de l’ouverture d’un nouveau site de production de cette association prévue pour 2022.

Le grand pari(s) Fleurs d’Halage pour 2022

Pour fin 2022, Fleurs d’Halage a pour objectif de créer une bourse locale des fleurs locales en région parisienne : un grand Pari(s) ! Le concept ? Un lieu ouvert à toutes et tous ! Fleuristes, horticulteurs et grand public. Un lieu proche pour s’approvisionner en circuit très court, en fleurs issues de culture à la fois respectueusement des hommes et de l’environnement, et de qualité. 
Un lieu carrefour pour des rencontres, des transmissions et des échanges.


Affaire à suivre …

 

 

Pour aller plus loin...

Remonter