Quelles plantes carnivores mettre dans un terrarium ?

Identifiez vous oucréez un compte pour pouvoir ajouter des documents à vos favoris

Pour la culture des plantes carnivores, le terrarium est un outil de choix : il permet de recréer des conditions d’humidité et de chaleur presque idéales pour être au plus près de celles du milieu d’origine de la plante. Quelles espèces choisir pour son terrarium ? Comment trouver le terrarium le plus adapté ?

La culture en terrarium : une éventualité pour quelques espèces

De formes et de tailles variées, le terrarium est un simple contenant, fermé ou non, aux parois de verre ou de plastique. Transparent, il doit pouvoir laisser passer la lumière. Du simple aquarium sans eau à la cloche en verre, il doit avoir une taille suffisante pour laisser toute la place nécessaire à la plante.

Toutes les plantes carnivores ne peuvent pas survivre en terrarium : avant de se lancer, mieux vaut choisir ses espèces avec précision. De plus, il est possible de mettre plusieurs espèces en un seul et même terrarium : il faudra pour cela que les espèces aient exactement les mêmes besoins en chaleur, en humidité et en sol.

La culture en terrarium est en principe réservée aux espèces tropicales : elles ne connaissent pas les variations de températures, ni de repos hivernal. Les Dionées et les Sarracénies notamment sont habituées aux climats tempérés et risquent de souffrir d’une culture en terrarium.

Parmi les espèces à privilégier, on compte :

  • Les Nepenthes,
  • L’Heliamphora,
  • Les Drosera tropicaux (aliciae, adelae…) 
  • Les Pinguicula

Si ces espèces conviennent au terrarium, elles ne conviennent pas à tout type de terrarium. En effet, ce dernier doit faire l’objet d’une installation bien particulière : tous les terrariums ne se ressemblent pas.

Terrarium lowland et terrarium highland : les terrariums adaptés aux plantes carnivores

Suivant les espèces choisies, il vous faudra savoir quel terrarium est le plus adapté. Vous faudra-t-il un terrarium dit « lowland » ou plutôt un terrarium « highland » ?

Les deux grands types de terrariums de plantes carnivores différent par le taux d’humidité et la température qu’ils maintiennent autour de la plante.

Le terrarium lowland

Le terrarium lowland est chaud et humide, semblable à un climat de type tropical de plaine. Sa température est d’environ 20°C la nuit ; il peut monter jusqu’à 35 °C le jour. Il est le terrarium le plus facile d’utilisation, dans la mesure où il ne nécessite que peu d’installations. La lumière naturelle de la pièce lui suffit souvent et le chauffage artificiel n’est pas toujours indispensable.

Si la lumière est assurée par des lampes, ces dernières assurent aussi une température suffisante en journée. Et la nuit, quand les lampes sont éteintes, la température ambiante suffit.

Le terrarium lowland est indiqué pour les Pinguicula primuliflora, les Pinguicula emarginata, les Drosera prolifera, les Drosera adelae, les Nepenthes ampullaria, les Nepenthes rafflesiana…

Le terrarium highland

Plus complexe, le terrarium highland est l’habitat des plantes carnivores d’altitude, plus exposées à la fraicheur des températures. Il doit varier entre 8°C et 13°C la nuit, et ne pas dépasser les 25°C en journée : il nécessite un système artificiel de régulation thermique, automatique ou manuel.

Les espèces pour terrarium highland sont les Heliamphora, le Nepenthes rajah, le Nepenthes macrophilia, le Drosera solaris et les urticulaires.

Rempotage, sol, nutrition : retrouvez toutes les spécificités de l’entretien d’une plante carnivore

 

 

Remonter