Quelles actions pour le développement durable ?

Identifiez vous oucréez un compte pour pouvoir ajouter des documents à vos favoris

Loin d’être abstrait, l’engagement durable, c’est tout de suite, par tous et pour tous. A tout niveau, il est facile d’agir, à commencer par la vie de tous les jours. 

Tous les acteurs de la société concernés

En termes de développement durable, le champ d’action est large. Education, santé, énergie, eau, déchets, alimentation, consommation… on peut agir partout, chacun dans sa spécialité, chacun à son niveau. De la collectivité aux particuliers, de la famille à l’association, chacun doit se sentir concerné par les valeurs du développement durable. Qui sont ces acteurs ? 

Les citoyens

Chacun de nous, en tant que citoyen, pouvons participer au développement durable au quotidien : à domicile, dans ses déplacements, dans ses achats, au travail, seul ou en famille. 

Les associations

Les associations impliquent les citoyens comme les acteurs institutionnels dans une action commune pour le développement durable.

Elles sont spécialisées dans la protection de l’environnement, pour la sauvegarde des espèces végétales et animales, dans des missions solidaires d’aide aux personnes dans le besoin ou missions humanitaires… Il en existe de nombreuses, plus ou moins importante, à dimension locale ou internationale. 

Les collectivités

Gestion et organisation : les collectivités orchestrent les démarches pour le développement durable et jouent un rôle majeur pour leur mise en œuvre sur un plan local. 

Les entreprises

Les entreprises sont un acteur majeur de développement durable, et pas seulement au niveau économique. Leur stratégie RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) peut s’orienter sur la protection de l’environnement, la solidarité, l’amélioration des conditions de travail… 

Les banques et les investisseurs

Aux côtés des entreprises, les banques et investisseurs peuvent faire le choix de valoriser les entreprises engagées pour le développement durable. C’est la mise en place d’un Investissement Socialement Responsable (ISR). Elles peuvent également mettre en place un système de micro-crédit, des pratiques solidaires… 

Les actions concrètes, de chez soi

Et concrètement, que pouvons-nous faire ? En tant que citoyen, changer quelques-unes de nos habitudes est un bon début, quel que soit notre âge ou notre mode de vie.

Le déplacement est une question essentielle du développement durable. Pour chacune de nos activités, les déplacements de proximité ou en longue distance ont tous un impact sur la planète.

Pour limiter l’émission de gaz à effet de serre, les agglomérations mettent en place des réseaux et infrastructures de transports à énergie verte : en ville, utilisons-les ! Au quotidien, on préfère les transports en commun, le co-voiturage, le vélo, la marche à pied...

En ville comme à la campagne, faites connaissance avec les commerçants du quartier : valoriser le commerce de proximité, c’est agir pour la cohésion sociale, le tissu économique et pour l’environnement. Tournez-vous vers les produits locaux pour valoriser les circuits courts : profitez d’une balade sur le marché pour sélectionner les meilleurs produits directement chez le producteur. A la campagne, rencontrez les maraîchers et les éleveurs, ils pourront peut-être vous fournir directement.

Avoir une consommation éco-responsable, c’est aussi se renseigner sur les conditions de fabrication d’un produit, sur un plan social comme environnemental. Chaque achat est l’occasion de valoriser une entreprise engagée pour le développement durable.

Avec de bons produits, pas question de gaspiller ! La lutte contre le gaspillage à la maison doit être une priorité, comme la bonne gestion de ses déchets : le principe est de produire un minimum de déchets. Dès l’achat, on évite les produits suremballés et les produits jetables. On préfère les matières recyclables et l’on tri systématiquement. Vous avez un jardin : compostez les restes végétaux – épluchures…-. Et si vous adoptiez des poules ? En l’échange de restes de repas, elles vous fourniront de bons œufs frais. De nombreuses collectivités encouragent l’initiative et vont même jusqu’à les offrir.

Enfin, chacun des gestes doit devenir une habitude pour tous, à la maison. Pensez à bien les expliquer pour que tout le monde prenne le pli. Agir pour le développement durable, c’est aussi éduquer.


Comment favoriser le développement durable ?
Comment participer au développement durable ?
 

Ajouter aux favoris
Identifiez vous oucréez un compte pour pouvoir ajouter des documents à vos favoris
Remonter