« Palets de fleurs gelés »

La nature se réveille dès les premiers rayons de soleil. Les journées s’allongent, les températures s’adoucissent, les insectes apparaissent, les arbres fleurissent. Le printemps arrive.

Nos palets gelés fondent en goutte-à-goutte et libèrent petit à petit nos fleurs saisonnières. Comme une métaphore de l’hiver qui laisse place au printemps, cette activité nous captive.

Cette œuvre est éphémère. L’instant présent est le plus important. S’arrêter, observer et s’émerveiller.

 

Le matériel utilisé pour des palets gelés

La nature au cœur de notre activité, nous débutons l’activité avec ce que nous offre la saison. Quelques fleurs cueillies avec parcimonie. Toujours. Dans notre jardin ou celui d’un copain. Et si vous n’avez pas de jardin, quelques aromates ou feuilles d’une plante intérieure seront parfaits.

Quelles fleurs ?

  • En mars, de fleurs de mimosa, de prunus, de forsythia.
  • En avril, des fleurs de géranium, de laurier-tin, de renoncule (bouton d’or).
  • En mai, des coquelicots, des bleuets, de lilas. 

Pour le reste, vous aurez besoin de quelques ramequins, de ficelle de préférence en matière naturelle, d’un peu d’eau et de quelques heures de patience durant le temps de la congélation.

 

L’idée de cette activité est de ne rien acheter. 
Si vous n’avez pas de petits ramequins, faites avec ce que vous avez dans vos placards : des fonds de saladier, des moules à muffin, à tartelettes ou à financier. Et si vous n’avez pas de ficelle ? Alors pourquoi pas un bout de laine ou même un lacet de chaussure que vous utiliserez juste le temps de l’activité.

 

Création des palets gelés 

 

Dans vos récipients, ajouter vos fleurs de saison, juste assez pour recouvrir le fond.

Un récipient par type de fleurs, ou un mélange de fleurs. Libre cours à vos envies.

 

Ajouter un peu d’eau, entre 1 à 2 cm, ainsi qu’un bout de ficelle.

La ficelle doit être immergée dans l’eau, jusqu’au centre de vos récipients. N’hésitez pas à garder une longueur importante de ficelle pour ne pas être ennuyé lorsque vous attacherez vos palets glacés.

 

Direction le congélateur pour quelques heures ou pour une nuit.

 

Vos palets bien congelés, il faudra les démouler.

L’astuce est de les placer sous un filet d’eau chaude quelques secondes.

 

Profiter de l’instant présent

Il ne vous reste maintenant qu’à trouver où les attacher et observer. 
Sur un arbre dans le jardin, dans une plante sur votre balcon ou dans votre salon et pourquoi pas au-dessus d’un évier dans votre maison.

 

L’hiver doucement laisse place au printemps

Le goutte-à-goutte libère nos fleurs de saison

 

Article DIY écrit et créé par ©Cheregemme

Photos réalisées par ©Cheregemme 

 

 

Voir toutes les activités botaniques

 

Pour aller plus loin...

Remonter