L'histoire du sucre

Please login or create an account to be allowed to add to favorites

Le miel et le sucre de canne furent les premiers fournisseurs de saccharose. L’origine de la canne est incontestablement asiatique.

La canne à sucre (ou roseau sucré) était connue et utilisée en Asie plusieurs millénaires avant Jésus-Christ.

Son origine botanique serait le " Saccharum robustum " de Nouvelle-Guinée, d’où il aurait migré d’abord vers l’est : Nouvelle-Calédonie, îles Fidji ; puis vers l’ouest : Inde et Chine.

Le mot sucre a une étymologie indienne "sarkara" qui a donné naissance à toutes les autres versions du mot.

L’Occident connut la canne à sucre grâce à Néarque, amiral d’Alexandre le Grand en 325 avant Jésus-Christ. C’est aussi à cette époque, que des caravanes de marchands indiens et perses apportent du sucre de canne en Méditerranée. Mais son usage reste limité, jusqu’à ce que les Arabes acclimatent la canne à sucre sur les rives du Nil et du Jourdain au XIIe siècle après Jésus-Christ. Ils ont également appris des Perses les procédés d’extraction et de purification du sucre solide.

 

Ce sont les croisés qui font connaître le sucre de canne à l’Europe Chrétienne au XIIe siècle. La canne est alors cultivée en Grèce, à Madère et dans les îles Canaries au XVe siècle, puis aux Antilles et dans les Caraïbes au XVIe siècle, apportée par les navigateurs européens. Tous les nouveaux territoires d’Amérique centrale et du sud, conquis au cours des XVIe et XVIIe siècles seront "couverts" de plantations de canne à sucre.

 

À la fin du XVIIIe siècle, les conflits internationaux paralysent les importations de sucre de canne en Europe. La solution est trouvée dans la culture sur place de la betterave sucrière. Cette dernière est originaire du Moyen-orient et cultivée depuis plus de deux siècles. En 1575, l’agronome, Olivier de Serres signale sa richesse en sucre ; puis en 1745, un chimiste allemand en extrait du sucre. De nombreux savants s’attachent à améliorer et rentabiliser l’extraction du sucre de la betterave et en 1811, Napoléon encourage sa culture et la production locale de sucre. Benjamin Delessert reçoit en 1812, la Légion d’Honneur des mains de l’Empereur pour ses travaux d’amélioration de l’extraction du sucre de betterave. La chute de l’Empire et le retour à la normale du trafic maritime ouvre la bataille de "la canne contre la betterave". Mais la betterave poursuit son essor en Europe.

 

Pour aller plus loin...

Fiche plante

La Canne à sucre

Fiche plante

La Betterave à sucre

Fiche plante

Les origines végétales du sucre

Fiche plante

L'Érable à sucre

Remonter