L’entretien des plantes carnivores

Identifiez vous oucréez un compte pour pouvoir ajouter des documents à vos favoris

Les plantes carnivores grandissent dans des milieux naturels à l’équilibre bien particulier. C’est ce qui les rend fragiles et précieuses, mais également exigeantes dans leur culture. Retrouvez tout ce qu’il faut savoir pour bien entretenir ses plantes carnivores.

Culture des plantes carnivores : partir sur de bonnes bases

Sur un plan botanique, on ne connait les plantes carnivores que depuis le XVIIIe siècle. Dès les premières découvertes, elles ont été cultivées par les botanistes et les naturalistes pour les recherches scientifiques, mais aussi par les collectionneurs.

Cette passion a d’ailleurs été une cause majeure de la disparition naturelle de nombreuses espèces d’entre elles : quelles sont les espèces menacées ?

Que faire pour les protéger ? Retrouvez tout sur les plantes carnivores menacées 

Si la culture des plantes carnivores n’est pas des plus aisées, de nombreux amateurs se lancent dans l’aventure. L’intérêt est de pouvoir les admirer dans leurs formes surprenantes, comme dans leurs techniques de capture spectaculaires : pour vivre et grandir au sein de leur milieu, les plantes carnivores ont mis au point des pièges infaillibles.  Pièges, milieu d’origine, habitudes alimentaires… apprenez tout sur les plantes carnivores. 

Et côté déco, la plante carnivore sait toujours donner un petit côté exotique à vos plantations !

Le tout est d’en prendre soin au quotidien. Comment s’occuper d’une plante carnivore ? Retrouvez toutes les bases pour accueillir, à domicile, une Dionée, un Népenthès, un Héliamphore… Chaque plante a ses besoins propres :

  • De la chaleur et de l’humidité : La plupart des plantes carnivores apprécient l’humidité, certaines raffolent des sols détrempés, tandis que d’autres vivent dans l’eau : attention à la moisissure ! Le défi est de maintenir de la chaleur et de l’humidité, sans que les champignons – qui en sont eux-aussi friands – ne se développent. Il leur faudra également un bon ensoleillement, sans que les rayons du soleil ne les dessèchent ou ne les brûlent. En extérieur comme en intérieur, les températures doivent être clémentes, sans que l’air trop sec des maisons en hiver ne les assoiffent. Tout est une question d’équilibre !
  • Pour le sol, un bon substrat : Il faut également prévoir un petit nid douillet pour sa plante. Issues de sols naturels très pauvres en nutriments, les plantes carnivores de culture grandissent dans des substrats chimiquement neutres, eux-mêmes très pauvres. De plus, les substrats doivent pouvoir garder un peu d’humidité tout en étant bien drainé pour éviter la pourriture. Retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur la terre adaptée à vos plantes carnivores.
  • Nourrir une plante carnivore : attention à l’indigestion ! Les plantes carnivores se nourrissent d’insectes, parfois mêmes de petits mammifères, pour compléter leurs apports nutritifs, souvent faibles. Ce n’est qu’un complément : malgré les idées reçues, une plante carnivore ne doit pas être nourrie de bouts de viandes et autres insectes capturés spécialement pour elle. Les plantes carnivores aussi sont victimes d’indigestion… Comment bien nourrir votre plante carnivore ?

Et concrètement ? Des soins au quotidien

Vous connaissez bien les besoins de vos plantes carnivores, il est essentiel de connaître aussi certaines techniques et méthodes pour assurer leur bien-être au quotidien.

  • Le mode de culture : Intérieur ou extérieur ? En jardinière ou en serre ? Suivant vos espèces et votre disponibilité, tournez-vous vers un mode de culture adapté. Cultivées en intérieur, vos plantes auront besoin d’un repos hivernal. Cultivé en extérieur, elles auront besoin de suffisamment d’humidité et de chaleur. Pour les soins quotidiens, les plantes carnivores demandent une certaine attention : il vous faudra vérifier l’humidité ambiante comme celle du sol, faire varier la température entre jour et nuit… Cultiver sa plante carnivore en terrarium permet d’assurer une bonne humidité et chaleur ambiante, à l’abris des courants d’air. Quelle espèce cultiver en terrarium ? Comment bien aménager son terrarium ? Retrouvez les bases de la culture des plantes carnivores en terrarium.
  • Les bons gestes de la culture en pot : A l’intérieur comme à l’extérieur, en serre, en bac, en terrarium… une plante carnivore est toujours cultivée en pot : d’une manière générale, elle ne peut s’accoutumer aux sols trop riches de nos jardins. Ce mode de culture a ses propres exigences. La première étape est de connaître le bon moment pour planter sa plante carnivore. Quand planter les plantes carnivores ? Suivant les espèces comme suivant le climat, il est essentiel de respecter le rythme de la plante. Il faut également pouvoir identifier le bon moment pour changer son pot : substrat abimée, plante qui a trop grandit… retrouvez quand rempoter votre plante carnivore. Pour planter et rempoter, certains gestes sont eux-mêmes essentiel à respecter : Comment rempoter les plantes carnivores ?
  • La récompense d’un bon entretien : Avec de bons soins, vous verrez vite grandir et s’épanouir votre plante carnivore : et si vous passiez à l’étape supérieure ? C’est peut-être le bon moment pour vous de multiplier vos plantes carnivores !  

 

 

Remonter