La Camomille

Identifiez vous oucréez un compte pour pouvoir ajouter des documents à vos favoris

Description de la Camomille ou Matricaire

Matricaria recutita (L.) Rauschert

Nom commun : Camomille 

Famille : Asteraceae.

Origine : La Matricaire, répandue en Afrique du Nord et dans toute l'Europe, est particulièrement abondante dans les steppes hongroises et en Yougoslavie orientale, où elle se développe sur des terres salées et sodées.

Description botanique : La Camomille allemande [Matricaria recutita (L.) Rauschert] ou Matricaire, anciennement dénommée Matricaria chamomilla par Linné, est une grande herbe annuelle très aromatique à feuilles glabres, vert sombre, deux fois découpées (bipennatiséquées).
Ses capitules comportent, sur un même réceptacle creux et dépourvu de paillettes, des fleurs ligulées blanches et des fleurs tubulées jaunes. 

Histoire de la Camomille

La forte odeur aromatique de la Matricaire lui a permis très vite d'attirer l'attention sur elle et sur ses propriétés médicinales. Elle est si abondante en Grèce qu'en mars / avril, l'atmosphère aux environs de l'Acropole en est toute parfumée. Néanmoins, son histoire est des plus difficile à suivre en raison des perpétuelles confusions de noms et même d'espèces, entre Anthemis, Parthenium, Matricaire et Camomille.

  • Asclépiade, au IIe siècle avant Jésus-Christ, faisait déjà grand cas de l'infusion de cette " camomille ".
  • Dioscoride, au 1er siècle après Jésus-Christ, la recommandait en infusion comme emménagogue, diurétique et cholagogue. Il la dit efficace contre les calculs, les coliques, la flatulence et les maladies du foie.
  • Au siècle suivant, Galien employait laMatricaire contre les courbatures, les douleurs et les fièvres non-inflammatoires. 
  • Dès le milieu du XVe siècle, on connaissait et utilisait l'huile essentielle de cette espèce. Aujourd'hui, les capitules floraux deMatricaria recutita (L.) Rauschert sont inscrits à la Pharmacopée européenne et sont principalement utilisés comme antispasmodiques et anti-inflammatoires.

 

Propriétés médicinales de la Camomille

Anti-inflammatoire

La Matricaire est réputée anti-inflammatoire. Cette activité est attribuée à son huile essentielle et, plus particulièrement, au chamazulène et à son précurseur, la matricine, ainsi qu'au (-)-α-bisabolol.
Différents modèles expérimentaux (érythème aux UV, oedème de la patte du rat, arthrite induite...) ont permis la mise en évidence de cette activité.

Spasmolytique

Cette activité est surtout due à la fraction hydrophile. L'apigénol (flavonoïde)serait particulièrement impliqué ; il serait en effet plus actif que la papavérine.
La fraction lipophile est également impliquée dans l'action spasmolytique.
Le (-)-α-bisabolol ainsi que des éthers bicycliques ont une activité sensiblement identique à celle de la papavérine.

Autres propriétés

Le (-)-α-bisabolol exerce un effet protecteur contre l'ulcération gastrique induite par différents agents.
L'huile essentielle de la Matricaire est responsable des propriétés anti bactériennes (contre Staphylococcus), antifongiques (contre Candida) et antivirales.

Usages traditionnels et thérapeutiques

Usages traditionnels

L'infusé et la poudre de capitules floraux deMatricaire sont traditionnellement utilisés comme " amers et apéritifs ". De plus, ils sont réputés comme stimulant digestif, carminatif et antiasthmatique. Par ailleurs, la Matricaire est utilisée en cas de désordres gastro-intestinaux ou de diarrhées, de tension nerveuse et d'irritabilité. En application locale, elle traite les plaies de guérison difficile et l'eczéma.

Indications thérapeutiques

Les capitules de Matricaire sont utilisés comme anti-inflammatoires par voie orale dans le traitement symptomatique de troubles digestifs (ballonnements épigastriques, lenteur à la digestion, éructations, flatulences) et pour stimuler l'appétit. En usage local, la Matricaire entre dans la composition de préparations destinées au traitement d'appoint adoucissant et antipurigineux des affections dermatologiques.

Elle est également utilisée comme trophique protecteur dans le traitement des crevasses, écorchures, gerçures et contre les piqûres d'insectes. Ces préparations servent aussi d'antalgique dans les affections de la cavité buccale et/ou de l'oropharynx ainsi qu'en cas d'irritation ou de gêne oculaire dues à des causes diverses (efforts visuels soutenus, bains de mer ou de piscine, atmosphère enfumée…). En cosmétologie, laMatricaire est présente dans des shampooings (pour blondir les cheveux) et dans des gels de protection solaire. L'huile essentielle est utilisée en parfumerie et en savonnerie.

Effets indésirables et contre-indications 

Les capitules floraux de Matricaire ne sont pas toxiques. La toxicité aiguë du chamazulène et celle du (-)-α-bisabolol est très faible. Ce dernier n'est pas tératogène. Il faut cependant noter la présence de lactones dans les préparations à base de Matricaire (comme chez beaucoup d'Asteraceae), ce qui, chez certaines personnes sensibles, peut provoquer des réactions allergiques (dermites de contact).

 

 

Pour aller plus loin...

Fiche plante

Les menaces de la Flore méditerranéenne

Ajouter aux favoris
Identifiez vous oucréez un compte pour pouvoir ajouter des documents à vos favoris
Télécharger le document Découvrir
Fiche plante

Les usages médicinaux du Dattier du désert

Ajouter aux favoris
Identifiez vous oucréez un compte pour pouvoir ajouter des documents à vos favoris
Télécharger le document Découvrir
Fiche plante

Les usages de la Flore méditerranéenne

Ajouter aux favoris
Identifiez vous oucréez un compte pour pouvoir ajouter des documents à vos favoris
Télécharger le document Découvrir
Fiche plante

Le Lin et la médecine

Ajouter aux favoris
Identifiez vous oucréez un compte pour pouvoir ajouter des documents à vos favoris
Télécharger le document Découvrir
Remonter