Darlingtonia californica

Identifiez vous oucréez un compte pour pouvoir ajouter des documents à vos favoris

Unique en son genre, la plante dite « cobra » est la seule espèce de la famille des Sarraceniaceae. Elle se dresse tel un serpent qui attaque sa proie. Comme son nom l’indique, elle est originaire du nord de la Californie et ne se rencontre nulle part ailleurs.

Description botanique

La plante cobra ou « lis cobra » mesure environ 90 cm. Sa forme est très caractéristique : ses feuilles montent en cornets rigides, terminant par un capuchon à double lobe. Cela lui donne l’apparence d’un cobra en position d’attaque ou d’intimidation. Sous les lobes se déploient deux grandes feuilles s’évasant comme des ailes… ou plutôt comme des moustaches, tel que le décrivent les botanistes.

Riches en glandes nectarifères, les moustaches attirent les insectes. Ils entrent dans l’urne sous le capuchon. Ils glissent alors dans le fond et ne peuvent plus remonter. Attirés par la lumière, ces insectes dupés s’épuisent alors en tentant de s’échapper. Ils sont ensuite digérés par l'action des bactéries présentes dans le liquide au fond de l’urne. Ces dernières détruisent les proies pour que la plante puisse en absorber les éléments nutritifs.

Le darlingtonia est une plante usant d’un piège à urne. C’est un piège dit « passif », dans la mesure où la plante ne fait aucun mouvement pour attraper sa proie.

Retrouvez les espèces majeures des plantes carnivores 

En général de couleur vert clair tirant sur le jaune lumineux, le darlingtonia est nervuré de rouge. Certaines parties de ses feuilles sont parfois totalement rouges en fonction de l’exposition à la lumière du soleil. Au printemps, la plante donne des fleurs pendantes de couleur jaunâtre, mesurant environ 5 cm de hauteur. Les cinq pétales sont nervurés d’un rouge pourpre presque brun.

Habitat naturel

Le Darlingtonia grandit sur les sols marécageux et sauvages d’Amérique du Nord, dans les tourbières du sud-ouest de l’Oregon et du nord de la Californie. On ne le trouve que dans cette zone, sur des aires très restreintes.

Entre tourbe et marécage, il aime donc les sols acides et l’air très humide. Il apprécie parfois la chaleur mais craint la lumière brulante directe. Il se plait sous l’ombre épaisse des autres végétaux et profite des sols frais de la région mais également des hivers souvent très vifs.

Un peu d’histoire

La plante cobra fut découverte en 1841 par le botaniste écossais et américain J.D. Brackenbridge, au nord de la Californie. L’horticulteur et botaniste fut aussi un explorateur : sa collection botanique fut une ressource majeure pour la botanique aux Etats-Unis et constitue la base de la collection du musée national de botanique des Etats-Unis, à Washington. Toutefois, la plante ne fut nommée et décrite qu’en 1854, par le botaniste américain John Torrey : il la dédia à son ami, le médecin et botaniste américain William Darlington.

 

Découvrir d'autres espèces

 

Remonter