Comment vivent les champignons ?

Nous avons dit que les champignons n’étaient pas des végétaux. Contrairement à eux, ils ne possèdent pas de chlorophylle. Ils ne peuvent donc pas utiliser la photosynthèse pour fabriquer leur nourriture. Ainsi, ils sont obligés d’utiliser des substances déjà élaborées par d’autres organismes.

 

3 modes de vie pour un champignon

Les saprophytes

Ils se nourrissent des restes plus ou moins décomposés d’organismes déjà morts : bois, humus, fruits, cadavres. Ils participent au recyclage de la forêt ! Ils transforment la matière végétale morte en humus. Ils jouent un rôle capital !

 

Coprin chevelu (Coprinus comatus), champignon comestible

Les parasites

Ils vivent aux dépens d’autres organismes que l’on appelle hôtes. Le parasite va profiter de son hôte, sans rien donner en échange, puisque ce dernier va lui permettre de se nourrir, de s’abriter et de se reproduire ! Prenons l’exemple de l’Armillaire couleur de miel qui pousse sur le tronc des arbres. L’arbre est l’hôte et le champignon le parasite.

 

Armillaire couleur de miel (Armillaria mellea), champignon comestible

Les symbiotes

C’est à dire en association à bénéfices réciproques. Ainsi, le mycélium va apporter différents éléments comme de l’eau et des sels minéraux (phosphore). En retour, le champignon va recevoir de la matière organique, sa nourriture, lui permettant de vivre !

Cette relation peut s’établir avec un arbre comme par exemple le Bolet bai (Xerocomus badius) qui est comestible. L’un ne pouvant vivre sans l’autre. Cette relation s’établit entre le mycélium et les racines de l’arbre. On parle de mycorhize.

 

Bolet bai (Xerocomus badius), champignon comestible.

Pour aller plus loin...

Fiche plante

Le monde des champignons

Fiche plante

L’anatomie des champignons

Fiche plante

La reproduction des champignons

Fiche plante

Le développement des champignons

Remonter