Aide-mémoire : les fruits

 

Dans le langage courant, le mot « fruit » est généralement associé à un organe végétal comestible à saveur sucrée.

Fruit charnu ou fruit sec ?

Selon la façon dont évolue l’ovaire après la fécondation, se distinguent les fruits secs (Noisette, Gland, Haricot,…), les fruits charnus à pépins ou BAIES (Groseille), à noyaux ou DRUPES (Olive).

Si la paroi de l’ovaire est fine et peu hydratée autour de la ou des graines, il s’agit d’un fruit sec.

Si au contraire la paroi de l’ovaire est succulente (gorgée d’eau, de sucres, de pigments et autres substances), le fruit sera dit « charnu » : baie ou drupe.

 

Il existe des fruits secs déhiscents (qui s'ouvrent et libèrent les graines à maturité) comme les gousses de Pois ou de Haricots, les capsules du Coquelicot, de la Tulipe et des fruits secs indéhiscents ou akènes (qui restent clos, enfermant la graine) comme les fruits de Pissenlit, d’Erable, d’Orme, la Noisette, le Gland.

 

Baie ou drupe ?

Dans les drupes, la partie interne de l’ovaire appelée endocarpe est durcie, épaissie et forme, autour de la graine, un noyau dur et résistant.

Dans les baies, au contraire, l’endocarpe reste souple, constituant une fine enveloppe autour de la graine. La consommation des baies ou des drupes par les animaux assure la dispersion dans la nature des graines/pépins. Ces derniers sont rejetés un peu plus loin dans les excréments sans avoir été altérés par la digestion.

Qu’est ce qu’une baie ?

Dans le langage courant, est appelée BAIE tout fruit plus ou moins juteux. A maturité, les baies sont généralement de couleur vive (jaunes, rouges ou noires). Le classement proposé indique la couleur de la baie à maturité. Mais, attention, les baies noires peuvent passer par une couleur intermédiaire rouge.

Différences schématiques entre une baie et une drupe :

Remarque 1 : parfois ce n’est pas l’ovaire qui devient charnu mais une autre partie de la fleur comme le réceptacle par exemple, on parle alors en botanique de faux-fruit ou induvie (fraise).

 

Remarque 2 : il existe dans le commerce des fruits « sans pépins » comme certains raisins, la clémentine. Lorsque l’ovule est fécondé, la graine en formation fabrique des hormones végétales qui déclenchent le développement de l’ovaire en fruit. Les fruits sans pépins, dits «parthénocarpiques » sont obtenus artificiellement en vaporisant sur la fleur avant fécondation des substances apparentées à ces hormones végétales naturelles. L’ovaire évolue en fruit alors que les ovules non fécondés dégénèrent. Parfois, la fécondation a quand même lieu, alors il peut y avoir un pépin !

 

Voir les autres leçons

 

 

Pour aller plus loin...

Remonter