Agir pour le développement durable

Identifiez vous oucréez un compte pour pouvoir ajouter des documents à vos favoris

Avec un enjeu la fois économique, environnemental et social, l’action pour le développement durable se joue sur tous les fronts. Principaux acteurs, bonnes pratiques, valeurs à partager… c’est quoi, agir pour le développement durable ?

Découvrez notre dossier « Agir pour le développement durable »

Agir pour le développement durable, c’est agir pour « répondre aux besoins actuels sans compromettre les capacités des générations futures à répondre aux leurs »1 , selon la définition du développement durable.

Au XXe siècle, la réponse aux besoins immédiats à mis en jeu les ressources pour l’avenir : épuisement des ressources naturelles, inégalités sociales, surexploitation des sols… Chacune de nos actions doit désormais être guidée par un objectif de préservation du milieu dans lequel on vit, et d’égalité entre les peuples et les générations. Agir pour le développement durable, c’est d’abord considérer son action en regard de son impact sur l’avenir.

Acheter, ranger, éduquer, travailler… chacune de nos activités peut être concernée par le développement durable, et agir pour le développement durable s’adresse à tous. Quel que soit notre âge, notre mode de vie, notre lieu d’habitation, nous pouvons tous agir, de manière individuelle ou de manière collective.

A chaque niveau de la société, il est possible de s’engager. A la maison, en association, en ONG… les principaux acteurs s’organisent, à leur niveau : Qui fait quoi ? Retrouvez les principaux acteurs de la société, et le champ de leurs action.

Comment agir pour le développement durable ?

Concrètement, que peut-on faire, chacun à notre niveau ? Le champ d’action est large, et pour bien agir, l’important est d’être guidé par les valeurs du développement durable : solidarité, prévention, participation, responsabilité. Applicables sur un plan social, environnemental ou économique, ces valeurs traversent nos actions, et sont liées les unes aux autres.

Du petit geste quotidien à la stratégie collective organisée, l’important est de savoir pourquoi on fait les choses. Achats écoresponsables, tri des déchets, co-voiturage… le développement durable nous suit partout, au quotidien. Retrouvez tout sur les gestes et les valeurs qui peuvent tout changer.

Sensibiliser et éduquer au développement durable

Agir pour le développement durable, c’est aussi impliquer les autres, les inviter à agir. En agissant soi-même, on peut aussi expliquer, sensibiliser, partager nos valeurs et nos motivations : enfants ou adultes, beaucoup auront envie de suivre le chemin.

Auprès des enfants, l’éducation au développement durable est le meilleur moyen d’assurer la durabilité de l’action et de ses valeurs. La transmission des gestes et de leur raison d’être implique les enfants pour le monde qu’ils auront à l’avenir. C’est leur montrer qu’ils en seront responsables, et qu’ils peuvent agir.

En France, l’éducation nationale intègre le développement durable dans ses programmes, de manière transversale. Sociétés, énergie et ressources naturelles, systèmes économiques, climat, eau et alimentation, action citoyennes et civisme, biodiversité… toutes les disciplines sont concernées par le développement durable, et sont amenées à être traitées de manière adaptée, tout au long de la scolarité.

L’éducation au développement durable joue aussi une place majeure en famille. A la maison, apprendre à trier les déchets, apprendre à jardiner, apprendre à donner ses jouets forment de solides valeurs pour l’avenir.

En termes d’éducation, on parle surtout des enfants… et pourtant, les adultes aussi doivent être informés des enjeux du développement durable. La sensibilisation doit aussi parler aux adultes, pour diffuser un maximum de valeurs.  Retrouvez comment favoriser le développement durable par l’éducation.

Parmi nos trois missions pour la préservation de la biodiversité, l’éducation est prépondérante, auprès des plus jeunes comme des adultes du grand public. Pour Klorane Botanical Foundation, la protection des espèces végétales passe par l’information et le partage de nos connaissances. Mieux connaître les plantes et leur rôle dans l’équilibre de la planète est un moyen d’impliquer et de motiver leur protection.

Aux petits comme aux grands, à l’école, en ville, en balade, nous parlons des plantes et de leurs bienfaits : herbiers, expositions, affiches, brochures, parcours d’observation… La botanique se fait accessible à tous.

 

[1] Source : définition du développement durable selon le rapport Brundtland en 1987

Ajouter aux favoris
Identifiez vous oucréez un compte pour pouvoir ajouter des documents à vos favoris
Remonter