Protéger des milliers d'Oliviers

Grèce

Une mission de sauvegarde et d’exploration en deux temps ...

Replanter dix mille Oliviers

Des Oliviers dévorés par les flammes

En 2007, dans le Péloponnèse, de graves incendies ont ravagé des milliers d’hectares d’Oliviers. Certains de ces arbres étaient là depuis des siècles. Ce fut naturellement une terrible épreuve pour le patrimoine végétal, mais aussi pour le patrimoine culturel de la région, dont l’Olivier structure le paysage et les récits depuis toujours.

 

La génèse du projet des Oliviers Millénaires dans le Péloponèse (Grèce)

 

Place à une nouvelle génération d’Oliviers

Nous avons lancé une opération d’envergure pour redonner sa place à l’olivier sur ces terres. Sous l’impulsion de M. Pierre Fabre, 10 000 plants ont été offerts à la Grèce et mis en terre dans la municipalité de Figalia (Péloponnèse), particulièrement touchée par les ravages.

Nous sommes convaincus qu’une action de ce type n’a de valeur que si elle est conduite en concertation avec les populations locales. Pour cela, nous avons travaillé main dans la main avec nos homologues grecs, déjà très impliqués dans la défense de la biodiversité végétale.

 

Aujourd’hui, des olives en quantité

Les olives exceptionnelles produites par ces arbres sont broyées dans un moulin tout proche pour fournir une huile de qualité, appréciée de la population locale.

Culture en agriculture biologique

Les olives ne subissent aucun traitement chimique. La culture d’une Vesce (Vicia sativa) aux pieds des Oliviers permet d’enrichir le sol en azote et d’éviter ainsi l’usage de produits phytosanitaires. Des pièges à phéromones sont utilisés pour lutter contre la mouche de l’Olivier.

 

Rechercher les plus vieux Oliviers de Grèce

 

Inventaire et Valorisation des Oliviers Millénaires en Grèce

Au cœur du patrimoine grec

Il existe en Grèce des Oliviers millénaires qui ont survécu jusqu’à nos jours. Ils portent avec eux des pans entiers de l’Histoire et de la culture du pays. Et avec quelle allure ! Il faut voir leurs troncs anciens, noueux, sculpturaux. Certains de ces arbres ont d’ailleurs peut-être même  offert de l’ombre à Sophocle ou à Jules César…
Mais où se trouvent ces Oliviers millénaires, exactement ? Nous sommes partis à la recherche des plus anciens Oliviers de Grèce.

Objectif : les répertorier pour valoriser leur existence et mieux les préserver.

 

Pourquoi recenser des arbres ?

Lorsqu’on parle de préservation, on pense tout d’abord aux espèces rares ou en danger. Mais il s’agit d’une démarche plus globale de préservation du patrimoine végétal, en répertoriant les espèces présentes et leurs spécificités comme les Oliviers millénaires qui ont survécu jusqu’à nos jours…

Comment dater les arbres ?

Compter les cernes d’un arbre : une excellente idée … pour un arbre sectionné. Pour connaître l’âge de ces oliviers encore en vie, place aux botanistes et aux dendrochronologistes.

Leur méthode : mesurer le diamètre de l’arbre, examiner les racines et le tronc et croiser ces informations avec des données sur la pluviométrie dans la région.

Un grand inventaire participatif

Nous nous sommes tournés vers ceux qui croisent ces arbres millénaires au quotidien : les grecs eux-mêmes !

L’idée : inviter le public au travers d’un concours en ligne à envoyer une photo et une histoire sur un Olivier ancien. Nous avons pu recenser des dizaines d’Oliviers millénaires en Grèce et tout autant de récits attachés à ces arbres.

Le mouvement se poursuit

Le projet a créé une belle dynamique. Un jour on nous signale un Olivier en souffrance qui mérite une attention particulière, un autre, un Olivier remarquable à répertorier… et donc à protéger.

 

 

Pour aller plus loin...

Remonter