Le Cupuaçu pour réapprendre à vivre de la forêt

Brésil

Protéger l’Amazonie de la déforestation grâce à un fruit, le Cupuaçu.

Changer les choses pour l’Amazonie

Un transfert de savoir-faire entre deux communautés

Imaginez deux communautés : l’une qui depuis 8 ans, prend soin de la forêt et a trouvé comment en vivre de façon durable, l’autre, plus novice, qui ne possède pas encore ce savoir-faire. Et si ceux qui sont devenus experts pour protéger les arbres accompagnaient les seconds dans le changement ?

 

<-- Your Video -->

 

La communauté de Santa Luzia s’est portée volontaire pour partager ses pratiques avec la communauté de Bela Aurora : leur apprendre de nouveaux gestes, une nouvelle façon de cultiver pour ne pas détruire la forêt dont ils vivent, mais à l'inverse, la faire grandir.

 

Mise en place d’un nouveau système d’agroforesterie

Dans la communauté de Santa Luzia, on a appris à vivre en harmonie avec la forêt. On ne la détruit pas, au contraire, on replante, on la protège car on en vit. En suivant les principes de l’agroforesterie, la forêt nourrit mais elle est aussi source de revenus.

On en vit grâce au bois mais aussi grâce aux fruits. Il y a le Cupuaçu, bien sûr, mais autour de lui d’autres fruits, qui permettent de diversifier l’alimentation et les ventes : fruit de la passion, cacao, açai, banane, mangue, acérola, goyave…

Avec l’expertise de cette communauté, c’est toute la communauté de Bela Aurora qui entreprend désormais de réussir à vivre de la forêt en mettant en place agroforesterie et reforestation sur son territoire…

Commencer par reboiser !

Pour installer la culture en agroforesterie de la communauté Bela Aurora, il faut des arbres ! C’est le premier volet de l’engagement de Klorane Botanical Foundation, aux côtés d’une ONG locale, Instituto Beraca : aider au reboisement. Nous apportons notre soutien pour la plantation de 3 000 plants de Cupuaçu et d'autres espèces végétales pour venir reboiser les terres dégradées par la déforestation, l'élevage et la monoculture.

Au sein de la communauté de Bela Aurora, une pépinière a été créée pour faire pousser et entretenir des plants de Cupuaçu. Au passage, c’est un lieu de transmission des savoir-faire indispensables pour que cette transformation soit durable dans sa communauté.

Voir la vidéo "Cupuaçu : protéger"

 

 

Le Cupuaçu : fruit à tout faire !

Ce fruit marron contient une pulpe couleur crème, acide et très aromatique. Entre sa pulpe, ses graines et sa coque, il donne de quoi faire du beurre, des desserts, des glaces, des jus, des friandises et même des objets comme des pots ou des récipients. La composition de son beurre en acides gras lui confère des propriétés nutritives et hydratantes exceptionnelles. Il est souvent utilisé dans les produits cosmétiques.

 

Theobroma grandiflorum

(Famille : Sterculiaceae)

Ce petit arbre à l’écorce brune et aux feuilles rose-violacé est originaire d’Amazonie. Il signifie dans la langue indienne Tupi « grand + qui ressemble au cacao ». En effet, il est de la famille du cacaoyer et se cultive souvent à sa place au Brésil.

Voir la vidéo "Cupuaçu : focus botanique "

 

Témoigner pour convaincre

Explorer et prouver les résultats positifs

Puisque cela fonctionne, il faut le documenter ! Il s’agit donc d’analyser les bienfaits de la culture du Cupuaçu en agroforesterie auprès des communautés locales pour pouvoir en clarifier les mécanismes et témoigner du véritable impact positif de ces pratiques. Car quoi de mieux que l’expérience et les chiffres pour convaincre les plus hésitants de suivre cette voie ? Sur place, nous nous sommes donc engagés dans une étude solide, en partenariat avec un socio-écologue de l’Université Fédérale du Para à Belem.

Voir la vidéo "Cupuaçu : explorer"

Confier cette richesse aux enfants

Car demain, ce seront eux qui en seront les protecteurs. Pour qu’ils puissent mener leur mission à bien, il faut d’abord les sensibiliser aux réalités de la forêt. Ses ressources ne sont pas inépuisables, ses richesses sont multiples, mais fragiles, la main de l’Homme peut lui faire du mal ou au contraire la préserver… Au programme, des interventions dans les écoles, avec les professeurs, pour partager cette sensibilité à la nature et s’assurer de transmettre les savoir-faire aux prochaines générations…

Voir la vidéo "Cupuaçu : transmettre"

Klorane Botanical Foundation et Instituto Beraca

Notre partenaire sur ce projet, c’est l’Instituot Bereca. Grande figure de la protection de la biodiversité au Brésil, l’Institut développe de nombreux projets autour de la préservation de l’environnement, de la responsabilité sociale, de la répartition des richesses…

 

UNESCO Green Citizens, deviens un éclaireur du changement

Le projet a été retenu par l’UNESCO comme exemple emblématique d'éducation au développement durable parmi une dizaine de projets valorisés à travers le monde.

 

 

Pour aller plus loin...

Remonter