Les usages médicinaux du Dattier du désert

 fiche alimentaire dattier du desert

Description du Dattier du désert

Balanites aegyptiaca L. Delile

(Famille : Zygophyllacées)

 

Il existe plus de 400 noms communs pour le qualifier, par exemple :

  • Dattier du désert, Dattier sauvage ou Myrobolan d’Égypte en français,
  • Desert-date ou Soapberry tree en anglais,
  • Mirobalano de Egipto en castillan,
  • Heglig en arabe,
  • Sump en wolof.

Habitat

Le Dattier du désert est un arbre très répandu sur le continent africain, sa terre d’élection se situant en Afrique tropicale sèche, du Sénégal au Soudan, de l’Égypte à la Zambie.

Il prospère également en Asie, notamment en Arabie et dans les régions les plus sèches d’Inde et du Pakistan.

 fiche plante alimentaire dattier du desert

Un arbre "ébouriffé", endurant et généreux

Particulièrement robuste, démontrant une étonnante résistance à la sécheresse, il fait preuve d’une belle longévité puisqu’il parvient à survivre au-delà de 100 ans en dépit d’un environnement particulièrement hostile. Car la nature est bien faite : doté d’un double appareil racinaire, il peut compter sur des racines superficielles, étendues sur un rayon de 20 m qui captent de manière très efficace l’eau immédiatement après les précipitations, et sur des racines profondes qui puisent dans les réserves du sol jusqu’à 7 m.

Le Dattier du désert peut atteindre une hauteur de 9 m. Ses branches, nombreuses et très ramifiées, lui donnent un port irrégulier et un aspect ébouriffé. Son écorce, très épaisse, le protège des feux de brousse.

 

De longues épines (jusqu’à 8 cm de long) sont présentes en grand nombre sur ses branches. Les feuilles sont de petite taille et la floraison, bien qu’irrégulière au Sahel, a principalement lieu au cours de la saison sèche (d’octobre à juin). Les fleurs, de couleur jaune-vert et odorantes, sont diversement disposées à la base des épines.

Les usages médicinaux et cosmétiques du Dattier du désert

Au-delà de ses usages alimentaires, le Dattier du désert renferme une multitude de substances ayant des propriétés médicinales qui en font l'une des plantes utilisées en médecine traditionnelle sénégalaise. Toutes les parties de l’arbre sont utilisées. Les amandes et les fruits broyés sont employés comme laxatif doux. L’amande a également des propriétés vermifuges*. On réalise des onctions d’huile de Dattier du désert contre les rhumatismes. Des travaux de recherche ont montré des activités larvicide*, antidiabétique et hypocholestérolémiante* de certaines molécules contenues dans la plante.

L’écorce des tiges et des racines, mais également la pulpe et l’amande du fruit, permettent la fabrication de savons, traditionnellement utilisés pour dégraisser les étoffes, le coton et la soie. Au Sahara occidental, les femmes extraient un pigment jaune du fruit du Dattier du désert qu’elles utilisent pour se teindre les paupières inférieures. Feuilles, fleurs, écorces, racines et fruits du Balanites aegyptiaca figurent également en bonne place dans les recettes des guérisseurs contre la lèpre et les céphalées.

Pour aller plus loin...

Fiche plante

Le Lin et la médecine

Fiche plante

Les menaces de la Flore méditerranéenne

Fiche plante

Les actions de conservation de la Flore méditerranéenne

Fiche plante

Les usages de la Flore méditerranéenne

Remonter