Les usages de la Flore méditerranéenne

Depuis la plus haute Antiquité…

De tout temps l’Homme a su tirer sa subsistance de la nature qui l’entourait. De chasseur-cueilleur il est devenu cultivateur et éleveur. Beaucoup de plantes cultivées actuellement dans le monde ont des parents sauvages originaires de la région méditerranéenne.

Citons par exemple :

  • blé, avoine, orge, seigle (céréales)
  • pois, fèves, lentilles (légumineuses)
  • carthame, olivier, lin (huiles)
  • caroubier, amandier, figuier, grenadier, vigne (fruits)
  • asperge, endive, ail, artichaut, chou, bette, fenouil, poireau (légumes)
  • laurier, sauge, thym, romarin, menthe, anis, cumin, lavande (condiments et herbes aromatiques)

     

Les parents sauvages des espèces cultivées sont encore actuellement un précieux réservoir de gènes utilisé pour améliorer leurs propriétés ou leur résistance…

Le figuier

Ficus carica L.

Le figuier est originaire de la région méditerranéenne ; il s’y rencontre à l’état sauvage dans les endroits incultes et chauds et est apprécié depuis des millénaires pour la saveur de ses fruits ou ses vertus médicinales. La fi gue fait partie des “4 fruits pectoraux” avec la datte, la jujube et le raisin sec.

En plus d’être un excellent aliment énergétique (sucres, minéraux, vitamines), elle est donc recommandée en cas de bronchite, grippe, toux, pour ses vertus émollientes (inflammations de la bouche, de la gorge). Sa richesse en fi bres lui confère aussi une grande propriété laxative. À Rome, le figuier faisait partie du mythe fondateur de la cité : c’est sous cet arbre que la louve allaita Romulus et Remus.

Le Caroubier

Ceratonia siliqua L.

Le Caroubier, originaire de Turquie, est cultivé et naturalisé depuis longtemps en Méditerranée. Ses fruits sucrés servent à l’alimen tation du bétail. La farine de caroube permettait de lutter contre la diarrhée du nourrisson et l’industrie agroalimentaire l’utilise comme additif dans la fabrication des glaces, pâtisseries et autres aliments.

 

 

À partir des graines, on fabrique un extrait utilisé en cosmétique pour son pouvoir volumateur sur les cheveux. La taille et le poids de ses graines étant assez réguliers, elles ont servi d’unité de mesure dans l’Antiquité. Leur nom est à l’origine du carat, qui représente le poids d’une graine de caroube, unité de mesure encore utilisée dans le commerce des pierres et des métaux précieux.

 

La flore méditerranéenne ne produit pas seulement des aliments

Les plantes méditerranéennes ont développé des adaptations physiques ou chimiques à la sécheresse : des cycles de vie raccourcis, des tissus gorgés d’eau, des feuilles réduites et des huiles essentielles qui limitent la déshydratation et embaument la garrigue. L’aromathérapie est l’utilisation médicale de ces huiles essentielles.

Elle constitue une branche de la phytothérapie et est principalement utilisée dans les maladies infectieuses, pour assainir, relaxer, faciliter l’endormissement. L’extraction a lieu par distillation (entraînement à la vapeur d’eau) à partir des plantes aromatiques comme la lavande, le thym, le romarin, le myrte, la sauge… L’utilisation des huiles essentielles, véritables concentrés d’actifs, relève du conseil médical ou pharmaceutique.

 

Le Dictame

Origanum dictamnus L.

Endémique des montagnes de l’île de Crète, le Dictame est utilisé comme plante médicinale depuis la plus haute Antiquité, pour toute une série de maux allant des refroidissements aux digestions diffi ciles. Toujours très prisée, mais devenue très rare dans la nature elle est actuellement cultivée.

 

En plus des usages directs fournis par les plantes, de nombreux services indirects sont rendus par la végétation et les écosystèmes : protection des ressources en eau, fi ltration des polluants par les sols, régulation du climat par le biais du stockage du carbone ou protection contre les catastrophes naturelles. Une nature préservée et diversifi ée est également essentielle pour les espèces animales qui y trouvent leur cadre de vie.

 

La région méditerranéenne est riche en plantes tinctoriales, utilisées depuis l’Antiquité en complément de pigments d’origine minérale ou animale : le rouge de la garance, le jaune de l’acanthe, du genêt ou du figuier, ou encore l’orange du genévrier et le bleu du pastel.

 

 

Pour aller plus loin...

Fiche plante

Les actions de conservation de la Flore méditerranéenne

Fiche plante

Les menaces de la Flore méditerranéenne

Fiche plante

Le Lin et la médecine

Fiche plante

La flore et la végétation méditerrannéennes

Remonter