Les sacs plastiques remplacés par des sacs à base de végétaux

Savez-vous qu’il faut environ 400 ans pour la destruction d’un sac plastique !  C’est donc pour des raisons avant tout écologiques que des chercheurs tentent de trouver des alternatives à la fabrication de ces sacs. Ainsi, on peut aujourd’hui trouver des sacs à base de végétaux. Mais les connaissez-vous ? Petit rappel de quelques procédés :

 

  • le sac en fécule de pomme de terre: bien moins gourmand en énergie car la fécule de pomme de terre doit être chauffé à 140°C au lieu de 180°C pour le plastique. Les sacs sont plus résistants et se dégradent en 4 mois environ en milieu humide et en présence de bactéries. C’est aussi peut-être un nouveau débouché pour les agriculteurs.
  • l’emballage papier en fibre de banane : un jeune chercheur en Ouganda a eu la bonne idée de proposer la fabrication de sacs à base de fibres de banane. Il s’agit de l’extraction de la fibre de la tige. Les sacs sont ainsi constitués d’une matière dure et qui se déchire difficilement.  Entièrement biologiques, ils pourrissent facilement après élimination, ce qui est encore une fois très écologique.
  • le sac à partir de maïs : également utilisé à partir des grains ou de l’amidon de maïs (selon les fournisseurs) qui permettra de fabriquer des sacs dégradables en quelques semaines
  • les emballages et les sacs composés à partir d’algues brunes. Il s’agit donc d’une ressource tirée de mer, peu coûteuse et très innovante. Un procédé très novateur qui ne demande qu’à s’étendre.

 

les sacs plastiques remplacés par des sacs à base de végétaux
 

N’hésitez plus à renoncer à vos sacs plastiques pour des sacs résolument « verts » !

 

 

Tous les Clins d'oeil botaniques

 

 

Remonter