Les pigments naturels

Définition du pigment naturel


Un pigment est une substance capable d’absorber la lumière du visible. Concernant les plantes tinctoriales, on entend par pigments organiques (à squelette de carbones) le groupe le plus restreint des pigments composés uniquement d’atomes de carbone, d’hydrogène, d’oxygène et d’azote.

Classification et nature des pigments organiques

Les pigments organiques peuvent être classés en trois sous-groupes :

  • Les pigments non-azotés
  • Les pigments azotés
  • Les pigments divers

Les pigments non-azotés

Caroténoïdes :

Initialement connus grâce aux pigments de la carotte, qui leur laissa son nom, les caroténoïdes représentent une famille de pigments dérivés de l’assemblage d’une molécule pentacarbonée à deux doubles liaisons : l’isoprène. La coloration induite varie du jaune au rouge.

Quinones :

Les quinones sont des pigments jaune à violetrouge. Elles sont classées selon le nombre de noyaux aromatiques en :

  • naphtoquinones > 2 noyaux
  • anthraquinones > 3 noyaux

Les naphtoquinones sont retrouvées chez les végétaux, avec pour plus simple représentant, la lawsone (hydroxy-2-naphtoquinone) présente dans les feuilles du Henné.

Les anthraquinones sont des quinones tricycliques à l’origine de nombreux pigments végétaux qui se trouvent en particulier dans la famille botanique des Rubiaceae.

Flavonoïdes :

Les flavonoïdes sont d’origine strictement végétale.

Ils sont responsables de la coloration de nombreuses fleurs, de fruits et parfois de feuilles jeunes ou sénescentes.

La palette de couleurs des flavonoïdes est étendue : les flavanones avoisinent le jaune et peuvent tirer jusqu’à l’orangé, les anthocyanes produisent la majorité des colorations bleues ou rouges, des fleurs ou des fruits. Les propriétés des flavonoïdes sont remarquables par leur coloration qui varie en fonction des modifications de pH.

 

Les pigments azotés

Il s’agit le plus souvent de pigments inexploitables à des fins tinctoriales.

Les pigments divers

Il s’agit d’un sous-groupe de pigments inclassables de façon systématique au vu de leur structure originale.

 

Les betacyanines et betaxanthines 

Les premières forment un groupe de pigments rouges à violets, les secondes sont des dérivés jaunes. On les trouve chez de nombreux végétaux comme le Bougainvillier, la fleur de Cactus, ou encore la Betterave et le fameux Raisin des teinturiers (Phytolacca decandra).

Les indigoïdes

Il s’agit de pigments dérivés de l’indole. Ils présentent une grande variété de colorations, allant du bleu au rouge ou au vert. La matière première tinctoriale, l’indigotine ou l’indigo, n’est pas propre uniquement au genre Indigofera. On la trouve également dans le genre Isatis.

 

Pour aller plus loin...

Fiche plante

Le Kolatier

Fiche plante

Le Pastel ou Guède

Fiche plante

Les Indigotiers

Fiche plante

Le Jacquier et L’Arbre à Pain

Remonter