Description du Sumac

Rhus sp

(Famille : Anacardiaceae)

 

Nom commun : Sumac.

Origine : Les espèces de Sumac ont une prédominance exotique. Elles sont typiquement nord-américaines.

Les Sumacs nordaméricains sont des buissons ou des arbrisseaux à feuilles le plus souvent trifoliées. Ces dernières se colorent vivement dans des coloris rouges et pourpres à l’arrière saison. Les Sumacs sont parfois grimpants grâce à leurs tiges pourvues de racines adventives. Le fruit est une drupe devenant blanche à maturité et les différents organes de la plante renferment des canaux sécréteurs de résine.

En France, on cultive comme arbuste d’ornement dans les parcs et les jardins, le Fustet (Rhus cotinus) à feuilles rondes et à inflorescences légères.

Manifestations cutanées

Partie allergisante : la feuille

Les Sumacs sont responsables de dermites allergiques particulièrement sévères suite à un contact avec les feuilles. Ces dernières portent de très fines épines qui inoculent le poison, provoquant alors des papules et des cloques en traînées. Secondairement, cette dermite peut s’étendre à d'autres zones du corps. La réaction est généralement différée en 2 à 4 jours et s’accompagne d’un prurit intense.

Principes toxiques : Toutes les espèces de Sumacs renferment une oléorésine appelée urushiol, riche en molécules phénoliques à longues chaînes latérales insaturées.

Pour aller plus loin...

Fiche plante

L'Ananas

Fiche plante

Le Schefflera

Fiche plante

Le Stéphanotis

Fiche plante

Le Nephrolepis

Remonter