Le Raphia

Description du Raphia

Raphia farinifera (Gaertn.) Hyl.

(Famille : Arecaceae.)

 

Origine : Le Raphia croît spontanément à Madagascar, dans les marécages ou le long des cours d’eau. Il se rencontre naturellement en Afrique de l’Est. Il a été introduit dans de nombreux pays africains tropicaux mais aussi aux Philippines.

Le Raphia est un grand palmier cespiteux,d’environ 15 à 20m de hauteur,à tronc court et à feuilles (15 à 20) ou palmes de très grande taille.Le tronc ou stipe (2 à 10m de haut) est couvert par les restes très fibreux des anciennes feuilles.Chaque palme,dressée,large, pennée, peut atteindre jusqu’à 20m de longueur. Elle se compose d’une centaine de folioles. Celles-ci, luisantes sur la face interne, sont mates et d’un beau vert sur la face externe. L’espèce est monoïque et monocarpique. Elle fleurit puis meurt au bout de 40 ans etmême plus. L’inflorescence comprend 5 ou 6 crosses florales groupées en panicules, portant chacune 10 à 12 spadices de grappes d’épis. Les fleurs mâles apparaissent à la base, les fleurs femelles à l’apex. Après fécondation, il ne subsiste qu’une grappe allongée portant des fruits globuleux ou ovoïdes (5 à 7 cm de long et 3 à 5 cm de diamètre) recouverts d’écailles, imbriquées, vernissées, marron brillant. Le Raphia doit son nom à un dialecte de Madagascar.

Extraction de la fibre

Partie utilisée pour l’extraction de la fibre : La feuille (folioles).

La fibre de raphia, souvent appelée raphia, provient de la cuticule supérieure des folioles qui est séchée après prélèvement. Elle constitue de fines lanières, jaune pâle, souples et résistantes.

Usages

La fibre de Raphia est très utilisée par les horticulteurs et plus généralement en agriculture. Le raphia tressé fournit un tissu, dénommé rabane, dont on fabrique des nattes,des stores,des chapeaux,des sacs…

Le Raphia est également exploité pour le pétiole des feuilles, très flexible et résistant, qui sert à la fabrication de meubles, d’objets domestiques, de clôtures… Le tronc, riche en amidon, fournit une farine désignée sous le nomde sagou, comestible.

Avant floraison, l’arbre est abattu, la moelle du tronc broyée, puis délayée dans de l’eau pour former une pâte. Par raffinage, une farine et même l’amidon pur peuvent être obtenus. Très digeste, cet amidon entre dans la composition de potages principalement en Angleterre.

La sève du Raphia, obtenue en pratiquant une blessure au sommet de l’arbre, est fermentée pour donner du vin de palme. Ce dernier est pétillant, faiblement alcoolisé (environ 5°) mais de mauvaise conservation. Quant aux fruits, très décoratifs, ils sont vendus aux touristes sur les marchés locaux.

Pour aller plus loin...

Fiche plante

Le Cotonnier

Fiche plante

Le Jute

Fiche plante

Le Chanvre

Fiche plante

Le Cocotier

Remonter