Le Pied-d’alouette royal

Description du Le Pied-d’alouette royal

Consolida regalis S. F. Gray

(Famille des Renonculacées)

 

Classement sur la liste nationale des taxons messicoles : à surveiller.

Noms communs : Dauphinelle consoude, Dauphinelle des champs, Dauphinelle royale, Pied-d’alouette royal.

 

C’est une plante sauvage originaire d’Asie mineure. D’une hauteur de 10 à 60 cm, sa tige est grêle, dressée, ramifiée et couverte de poils ras et couchés. Ses feuilles sont découpées en lanières étroites.

Les fleurs (juin à août), en grappes, sont bleues à violettes avec un long éperon riche en nectar. Les pétales sont soudés en un seul. Les sépales ont l’apparence de pétales. Elle pousse dans les moissons, jachères ou friches sur des sols calcaires.

 

Histoires, légendes

Dans son appellation "Pied d’alouette", et dans le langage des fleurs, la plante est synonyme de "guerre" et "d’inconstance" : en effet, la légende veut que la plante soit issue du sang d’Ajax, héros de la guerre de Troie. Ajax, après avoir massacré un paisible troupeau suite à une crise de colère aurait été pris de remords et se serait frappé de son glaive. Quant au nom "Dauphinelle", il provient du grec delphis : dauphin, en raison de l’aspect de la fleur.

 

Usages du Pied-d’alouette royal

Elle est utilisée comme plante d’ornement et à une époque, ses pétales fournissaient aussi un très beau colorant bleu (mélangés avec de l’alun). Elle est utilisée avec précaution en homéopathie en raison de sa toxicité (présence d’un alcaloïde paralysant). C’est une plante irritante, utilisée comme vermifuge, contre les affections urinaires et pour soigner les plaies et les contusions. Ses graines étaient autrefois employées comme antiparasites du cuir chevelu et insecticides. Son nom de genre "Consolida" lui vient du fait qu’on lui prêtait une vertu anti-hémorragique.

 

 

Pour aller plus loin...

Fiche plante

La Nielle des blés

Fiche plante

Le Bleuet

Fiche plante

L'Adonis d’automne

Fiche plante

Le Bugle petit-pin - Bugle jaune

Remonter