La place des végétaux dans la classification phylogénétique

La classification phylogénétique est une nouvelle méthode de classement scientifique des êtres vivants fondée sur les notions d’évolution et de parenté génétique. Elle remplace la classification linnéenne précédemment utilisée, qui rapprochait parfois, des espèces proches d’aspect mais éloignées génétiquement.

1. Les algues diverses

Elles se reproduisent en milieu aquatique, selon divers modes plus ou moins complexes. Pas de vaisseaux conducteurs. Pas de racines.

2. Chez les Embryophytes 

  • Seuls les Trachéophytes ont des vaisseaux conducteurs de sève
    et des véritables racines qui permettent le contrôle des échanges
    d’eau avec le milieu extérieur.
  • Seuls les Spermatophytes se reproduisent par ovules, ne nécessitant pas la présence d’eau lors de la fécondation.

3. Chez les Spermatophytes

  • Les Conifères ont des ovules nus, à la base des écailles d’un cône.
  • Les Ginkgophytes, Cycadophytes et Gnétophytes ont des ovules entourés d’un tégument.
  • Les Angiospermes ont des ovules enfermés dans un ovaire, qui donne un fruit contenant la ou les graines.

 

Voir les autres leçons

 

 

Pour aller plus loin...

Remonter