Please login or create an account to be allowed to add to favorites

Description de la Fève

Vicia faba L. (var. major)

(Famille : Fabaceae)

 

Noms vernaculaires : Fève de marais, Fève des champs, Févelotte, Fève d’abondance

Nom médiéval : Faba major

Habitat : Cultivée

Origine : Sud de la mer Caspienne, Proche et Moyen Orient

 

La Fève est une plante annuelle d’environ 1 m de haut, glabre, à tige dressée et creuse. Les feuilles, un peu glauques, sont divisées en folioles ovales, placées irrégulièrement le long du pétiole et terminées par une pointe. Les fleurs, blanches ou rosées, avec des taches noires sur les ailes, ont une corolle papilionacée. Elles apparaissent de mai à juillet, réunies en grappes. Le fruit est une gousse longue et charnue, qui renferme de grosses graines aplaties.

 

Historique

Cultivée depuis la Préhistoire pour ses graines, la Fève est l’une des principales légumineuses consommées par la population, de l’Antiquité au Moyen Âge. On la retrouve bouillie avec d’autres légumes ou mêlée à de la pâte à pain. Mais avec l’arrivée des Haricots du Nouveau Monde, la culture de la Fève a décliné. Cependant, elle reste, comme depuis l’époque romaine, à l’honneur chaque année au moment de l’Épiphanie. La tradition était de glisser une Fève séchée dans la galette des rois. De nos jours, la Fève est couramment consommée en régions méditerranéennes.

Culture et saison

Le semis s’effectue en février-mars et la récolte peut débuter 3 mois après. Les graines peuvent se récolter fraîches ou sèches pour mieux les conserver.

Apports nutritionnels et propriétés

La Fève est riche en protéines, en glucides et en vitamines (B et C). Elle apporte également des minéraux (potassium, magnésium, fer) et des fi bres, surtout contenues dans la première peau. Ses fl eurs et ses gousses auraient des propriétés diurétique et antispasmodique ; sa farine, des propriétés adoucissantes.

Usages culinaires

À condition de les cueillir très jeunes, les gousses peuvent se manger entières. Mais ce sont surtout les graines que l’on consomme. Une fois écossées, les Fèves fraîches se mangent crues (à la croque au sel ou en salade) ou cuites (en soupe, en purée, associées à d‘autres légumes). Lorsqu’elle est séchée, la Fève doit macérer plusieurs heures dans l’eau pour en retirer l’épiderme, avant de la cuisiner.

Pour aller plus loin...

Fiche plante

Les habitudes alimentaires au Moyen âge

Fiche plante

La Bardane

Fiche plante

La Bette

Fiche plante

Le Poireau

Remonter