La Dionée ou Attrape-mouche de Vénus

Description de Dionée ou Attrape-mouche de Vénus

Dionaea muscipula Soland. ex Ellis

(Famille : Droseraceae)

 

Plante vivace vivant dans les marais humides. Réunies en rosette de 8 à 15 cm, les feuilles sont en forme de mâchoires, de couleur rouge vif. Les deux lobes foliaires sont bordés de soies raides. Les fleurs blanches apparaissent au printemps. Elles sont petites et portées par des hampes florales de 20 à 40 cm de haut.

 

Habitat

Amérique du Nord, limite côtière de la Caroline du Nord à la Caroline du Sud. Elle est endémique de ces régions.

 

Historique

En 1759 cette plante est découverte par A. Dobbs alors gouverneur de la Caroline du Nord. Mais c’est J. Ellis, en Angleterre, qui décrit cette plante et qui lui donne son nom en 1768.

Son nom de Dionée est l’un des noms de Vénus, déesse de l’amour, en hommage à la beauté de la plante. Malheureusement de fréquents incendies et des collectes sauvages menacent la survie de cette population. Aussi, elle est inscrite en annexe II de la CITES. Elle figure dans la liste rouge de l’UICN avec les cotations « R » (rare) et « E » (en danger) pour les Etats-Unis.

 

 

Pour aller plus loin...

Fiche plante

Le Rossolis à feuilles rondes

Fiche plante

L'Utriculaire jaunâtre

Fiche plante

Le Rossolis à feuilles longues ou Rossolis d’Angleterre

Fiche plante

La Pipe pourpre ou Plante à urne pourpre veinée

Remonter