Please login or create an account to be allowed to add to favorites
illustration chicorée amère

Description de la Chicorée amère

Cichorium intybus L.

(Famille : Asteraceae)

Noms vernaculaires : Chicorée sauvage ou commune Chicorée intybe

Noms médiévaux : Intuba, Solsequium, Intiba, Cicorée

Habitat : Bord des chemins et des prés

Origine : Europe et Asie

La Chicorée amère est une plante vivace de 40 cm à 1 m de haut, à tige dressée, plus ou moins pubescente et rameuse. Les feuilles inférieures sont découpées, les intermédiaires sont entières et embrassent la tige, quant aux feuilles supérieures, elles sont réduites à des bractées. Les fleurs, en capitules bleus, apparaissent de juillet à septembre. Les fruits sont des akènes surmontés d’une couronne de poils.

Historique

Domestiquée au Proche-Orient depuis 6 000 ans, la Chicorée était connue des anciens comme « amie du foie ». Au Moyen Âge, Sainte Hildegarde la conseille contre les catarrhes, les indigestions et pour panser les blessures. Recommandée par Charlemagne, elle était également consommée comme légume. Vers 1600, une boisson à base de racine de Chicorée se répand en Italie avant d’atteindre son plein essor au temps de Napoléon. Sa cueillette est encore répandue dans le bassin méditerranéen.

Culture et saison

La Chicorée peut être récoltée à l’état sauvage ou semée entre avril et juin. Les feuilles se cueillent sans le bourgeon central qui permettra une seconde coupe.

Apports nutritionnels et propriétés

Les feuilles de Chicorée amère sont riches en protéines, en vitamines (B, C, provitamine A) et en minéraux (calcium et potassium). La racine est, quant à elle, riche en amidon et en inuline (glucide non digestible dans l’intestin et utile dans la gestion du diabète). Inscrite à la Pharmacopée française pour sa racine et ses feuilles, la Chicorée amère a des propriétés tonique, dépurative, diurétique et fébrifuge. Elle est traditionnellement utilisée dans le traitement des troubles digestifs.

Usages culinaires de la Chicorée

Les jeunes feuilles de Chicorée amère se mangent en salade et les plus âgées sont cuites afi n d’éliminer leur amertume. Une variété de Chicorée, cultivée à l’échelle industrielle, est très connue pour sa racine torréfiée, mêlée au café ou utilisée comme succédané du café.

 

Pour aller plus loin...

Fiche plante

L'Oignon

Fiche plante

Le Navet

Fiche plante

La Bette

Fiche plante

La Fève

Remonter