Défenseurs de l'environnement, avez-vous pensé aux champignons dévoreurs?

Nous pourrions presque parler de SÉRENDIPITÉ : la découverte de quelque chose par accident et sagacité alors que l’on est à la recherche de quelque chose d’autre.

 

C’est en allant récupérer ses boites de Pétri qu’un étudiant en biochimie de Yale (Etats-Unis), a découvert qu’une partie du plastique de celles-ci avait disparu !

Il a très vite élucidé ce mystère : le champignon ramené de la jungle équatorienne et mis en culture dans ces boites de Pétri avait littéralement détruit le plastique, apportant ainsi la preuve qu’un champignon, même avec très peu d’oxygène peut décomposer des polymères.

 

Le héros de cette histoire, Pestalotiopsis microspora, est donc à l’étude depuis deux ans pour un usage qui fera plaisir aux défenseurs de la nature, aux écologistes de la première heure, aux amoureux d’une nature propre: le traitement des déchets ménagers, souvent à base de matières plastiques.
L’utilisation de Pestalotiopsis microspora pourrait en effet réduire de façon conséquente la durée de vie des polymères enfouis et participer à une dépollution naturelle.

Mais la mise en pratique de cette invention n’est pas pour demain. Il faut encore compter une vingtaine d’années pour aboutir à une application de ces recherches.

Du moment que la sauvegarde de la biodéversité en sort gagnante, nous sommes prêts à patienter !
 
Source : Quotidien du Pharmacien n° 2915


champignons defenseurs de l'environnement
 
 
 

 
Remonter